HeureGroupe
17h00TRIO BACANA
Place de la Halle
Bretagne
19h30BARAÚNABrésil
21h00KANAZOÉ ORCHESTRABurkina Faso – Toulouse
22h30LOS WEMBLER’SPérou
00h30JAOJOBYMadagascar

LOS WEMBLER’S (IQUITOS – PÉROU)

Attention Légende ! Los Wembler’s est le groupe légendaire de Iquitos, la Capitale de l’Amazonie au Pérou. Les cinq frères Sanchez qui composent le groupe sont des pionniers de la Cumbia amazonienne qui ont joué un rôle essentiel dans le mouvement Chicha des années 1970. Leurs spectacles ont été des énormes succès. Les frères sont toujours fidèles à leur son original et n’a pas perdu un peu de leur passion et leur esprit créatif.

JAOJOBY (MADAGASCAR)

en partenariat avec

Machine à rythmes implacables, ouragan de sons à l’appel lancinant

Le roi du salegy est le surnom donné à Jaojoby par ses compatriotes. Cela suffit à comprendre qu’il occupe une place centrale dans la musique la plus populaire de Madagascar. Jaojoby reste fidèle au salegy malgache mais revisite aussi des chansons en français, en anglais, en créole et en malgache qu’il a écrites dans les années 70 et 80. De son aveu même, il s’agit de proposer une musique à danser.

KANAZOÉ ORCHESTRA (BURKINA FASO-TOULOUSE)

C’est l’histoire d’un griot voyageur qui, lors de son exil, puise le son dans la tradition pour le magnifier dans la rencontre. Ses baguettes deviennent invisibles tant elles bondissent sur son xylophone aux notes bien aiguisées.
Les mélodies viennent de loin, elles ont cheminé. Bien accompagné, il exulte ! La virtuosité des artistes et l’élan festif sont les deux clefs de voûte de ce projet.
Kanazoé et ses musiciens nous offrent une musique à la fois dansante, musclée et émouvante.

BARAÙNA (BRÉSIL)

Ce projet fait le parallèle entre l’arbre Baraúna et les différents rythmes du nord-est du Brésil qui sont considérés comme l’un des piliers de la tradition et de la culture orale nordestine ; un hommage à ce peuple, ses rythmes et ses instruments.
Ce projet inédit rassemble cinq musiciens qui sont chacun, dans leur spécialité, considérés comme fers de lance dans la diffusion et la transmission de la musique traditionnelle brésilienne en France : Mestre Letho Nascimento (Percussions), Carlos Valverde (Pifano), Jairo Rodrigues (percussions), Leo Correa (Rabeca) et Corentin Restif (accordéon).