HeureGroupe
17h00TRIO BACANA
Place de la Halle
Bretagne
19h00RODA DE CHORO 
19h45LA MAL COIFFÉEOccitanie
21h30EDMONY KRATERGuadeloupe
23h00LA YEGROSArgentine
01h00CEIBALANTAToulouse – Colombie

LA YEGROS (ARGENTINE)

Quatre ans après avoir illuminé les charts et la bande fm avec son hit Viene De Mi, elle sera sur la scène de Samba al Pais , Reine de la « nu-cumbia », cette chanteuse à l’énergie exubérante habille les rythmes traditionnels latino-américains de beats ravageurs ! Ses cumbias et chamamés aux accents amazoniens version électro, combinent aussi des influences reggae, soul, dancehall… Pour danser jusqu’au bout de la Nuit !

LA MAL COIFFÉE

La Mal Coiffée, c’est d’abord un souffle. Celui de quatre voix féminines, messagères d’une langue qui claque : l’occitan. Puisant dans le chant populaire languedocien, La Mal Coiffée en tire un son unique, empreint d’une pulsation charnelle. Son travail polyphonique réinvente et s’enrichit chaque jour d’une matière brute, forte et poétique, qu’elle soit issue de la tradition populaire ou écrite par les plus grands poètes en langue occitane. Ses compositions sont soutenues par une rythmique originale et entraînante, où s’exprime une large palette de percussions (tammorra, brau, sagattes, bendir…).

EDMONY KRATER (GUADELOUPE)

Auteur, compositeur, chanteur, percussionniste et trompettiste autodidacte, Edmony Krater, défend, modernise et fait rayonner le Gwoka à travers le monde.
Edmony a baigné dans le son du tambour ka et dans la culture du gwoka depuis sa plus tendre enfance en Guadeloupe. Et il n’a eu de cesse, depuis, de se battre en faveur de la reconnaissance et de la sauvegarde de cette musique. Aujourd’hui, il réédite Ti Jan Pou Velo, album unique et intemporel de la culture afro-antillaise datant de 1988.

CEIBALANTA (TOULOUSE-COLOMBIE)

Poussé par les vents du pacifique, Ceibalanta métisse ses couleurs électriques avec l’essence de la musique afro-colombienne. Une transe de tambours et des voix entêtantes s’entrelacent avec le chant langoureux de la marimba. Ceibalanta, né de la collaboration entre La Ceiba (France) et Son Balanta (Colombie), réinvente l’héritage musical afro-colombien, de la cumbia au currulao de la côte pacifique, du mapale au bullerengue, et fait sienne ces musiques captivantes et festives.